keyboard_arrow_up
Jeux Olympiques de Tokyo
Kphotos - FFK
Brève
Publié le : 09/06/2019

Shanghai 2019 : Des résultats encourageants à plus d'un an des Jo de Tokyo


-68kg • Agier en or !

Menée 3/0, Alizée Agier a dû utiliser les jambes pour reprendre l’avantage ! La bourguignonne s’impose 8/4 face à la chinoise en finale de cette Premier League et repart de Shanghaï avec l’or autour du cou. 

-50kg • Recchia en argent

Alexandra Recchia retrouvait en finale sa meilleure « ennemie », la turque Serap Arapoglu Ozcelik : « Quelle belle finale! Je suis satisfaite de cette compétition même si l’objectif fixé n’est pas totalement atteint. J’étais venue pour l’or mais ce résultat est très positif. Après seulement deux mois de reprise, j’arrive à venir titiller à la numéro 1 mondiale en sachant que c’est à deux doigts de passer. Je vais retourner au travail avec beaucoup de confiance et de certitudes. ». La sociétaire de l’AS Evry s’incline d’un point, 4/5.

-55kg • Ouihaddadène de retour sur le podium

La jeune Sabrina Ouihaddadène, dans un combat titanesque et bien maîtrisé, s’est imposée en place de trois face à la turque Tuba Yakan. Très en jambe d’un point de vue offensif, la cormeillaise a sû donner le ton. Une victoire sans équivoque : 9/3. « J’étais très stressée avant d’entrer sur le tatami mais j’étais sûre de moi une fois sur le tatami. La stratégie mise en place était parfaite. »

-61kg • Heurtault en bronze !

Une attaque au corps aura suffi à Leila Heurtault, engagée avec son club du Samouraï 2000, pour fouler un nouveau podium international. La protégée de Didier Moreau remporte le bronze face à Laura Pasqua, la titulaire italienne.

+84kg • Filali bat (encore) Horne !

La nouvelle recrue de l’USLM avait à coeur d’en découdre face au champion du Monde en titre, l’allemand Jonathan Horne, qu’il connaît bien. Fort en poings, mais également en jambes, Mehdi Filali a varié ses attaques. Il termine sur la troisième marche du podium.

-67kg • Da Costa cinquième

Le champion du Monde en titre rencontrait l’égyptien Ali Elsawy, vainqueur de l’Open de Rabat en avril dernier. C’est sur le plus petit des scores (1/0) que Steven Da Costa voit une nouvelle médaille internationale lui échapper.

-68kg • Avazéri échoue de peu

La marseillaise, opposée à la grecque Vasiliki Panetsidou, multiple médaillée internationale, termine également au pied du podium. Un peu déçue, Léa Avazeri, la quintuple championne d’Europe « jeunes », s’explique : « Je n’ai pas réussi à retrouver la forme de la veille. Elle était à ma portée mais moi, je n’étais pas à mon niveau. » 

 

France Karaté remporte donc cinq médailles lors de cette compétition ! 

 

Auteur : Molly Loumikou

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l’utilisation de cookies à des fins statistiques et de partage via les boutons de réseaux sociaux.
Pour en savoir plus et paramétrer les cookies