keyboard_arrow_up
Jeux Olympiques de Tokyo
Kphotos - FFK
Brève
Publié le : 14/09/2018

Jour 1 / Des français à la peine

A l’issue de cette première journée, les satisfactions sont peu nombreuses. Sept catégories étaient engagées aujourd’hui à Berlin, et la France ne compte que deux prétendants à la médaille : Alexandra Recchia (-50kg) et Steven Da Costa (-67kg). Les deux karatékas disputeront le bronze ce dimanche.

Pour Alexandra Recchia, seule française à se hisser dans le dernier carré, ce n’est pas passé très loin. Après avoir disposé de Bettina Plank en quart (3/0) elle retrouvait sa grande rivale, mais amie, Serap Ozcelik dans le dernier carré. Menée 1/0 d’entrée de combat, Alexandra égalisait dans les trente dernières secondes mais ça ne suffisait pas. C’est Serap Ozcelik qui disputera la finale pour l’or dimanche, alors que la quintuple championne du Monde tentera de conquérir le bronze contre la Japonaise Chinatsu Endo, neuvième des mondiaux à Brême en 2014.

Le parcours de Steven Da Costa est différent. Vainqueur 9/1 de Pat (Ukraine), le combattant de Mont-Saint-Martin retrouvait Luca Maresca dès le tour suivant. Dans un combat accroché, le français se faisait surprendre et courait après le score. Dans les derniers instants, et alors qu’il était mené, le champion d’Europe 2016 accrochait l’Italien et récoltait une quatrième pénalité synonyme de disqualification. Dans un bon jour, le transalpin sortait le champion du Monde Jordan Thomas en demi-finale. Repêché, Steven dominait l’Azerbaidjanais (1/0) puis le Géorgien (3/0) et s’offrira une chance de revenir médaillé de cette épreuve berlinoise.

Son frère ainé n’a pas démérité. Logan remportait trois combats avant de perdre contre Noah Bitsch sur le score de 6/3. Ce dernier s’inclinait en demi-finale contre Rafael Aghayev et ne permettait donc pas au tricolore de tenter sa chance pour le bronze.

Pour les autres athlètes, ils n’ont pas passé le stade du deuxième tour, hormis Julien Caffaro (SPN Vernon) qui s’incline en huitième de finale face à l’américain Tom Scott, éliminé par la suite pas le Japonais Sakiyama, tombeur de Maxime Relifox au deuxième tour dans cette catégorie des -75kg.

En kata, Alexandra Feracci s'incline au second tour contre Sakura Kokumai, alors que Sandy Scordo, venue avec son club, est éliminée au même stade par la double championne du Monde, Kiyou Shimizu. Le trio masculin composé de Lucas Jeannot, Enzo Montarello et Ahmed Zemouri perd au premier tour contre les italiens. 

Ce samedi, place à la seconde journée de compétition avec les masculins en kata individuel et les catégories combat : -61kg, -68kg, +68kg, -84kg et +84kg. 

 

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l’utilisation de cookies à des fins statistiques et de partage via les boutons de réseaux sociaux.
Pour en savoir plus et paramétrer les cookies