keyboard_arrow_up
Jeux Olympiques de Tokyo
Aurélien Morissard - FFK
Brève
Publié le : 01/02/2019

Steven Da Costa, grimpe à la première place

Suite au dernier Open Paris Karate qui se tenait à la fin du mois dernier, la Fédération Mondiale de Karaté (WKF) a actualisé ce vendredi 1er février ses classements mondiaux, et notamment la "Tokyo 2020 standing".

Steven Da Costa, suite à sa victoire lors de l'Open Paris Karaté 2019, grimpe à la première place du classement provisoire qui est qualificatif pour les Jeux Olympiques de Tokyo, dans la catégorie des -67kg. Il devance désormais le vice-champion du Monde de la catégorie, Vinicius Figueira (Brésil) de 465 points et Abdel Rahman Almastafa (Jordanie), premier non-qualifié avec 862,5 unités de retard sur le français. Belle opération comptable donc pour le karatéka tricolore qui est parvenu à confirmer après son titre mondial et qui a donc fait le plein de points sur les deux dernières compétitions internationales.

En -61kg, Gwendoline Philippe réalise également un joli bond au classement avec sa victoire à Coubertin. Malgré son élimination au premier tour des mondiaux, la Française, victorieuse à Tokyo et Paris est désormais septième à seulement 570 points de la quatrième place qualificative.

En +75kg,  Mehdi Filali (+84kg) qui a terminé en bronze lors de l’Open Paris Karaté se classe désormais juste devant son coéquipier de l’équipe de France, Kenji Grillon (-84kg). Ils sont respectivement 29ès et 30ès dans ce classement des lourds.

Anne-Laure Florentin (+68kg et 17ème) voit revenir dans son sillage la jeune Nancy Garcia (+68kg et 21ème) qui reste sur une victoire à Tokyo et une seconde place dans la capitale parisienne. La première est à 352 unités de Shymaa Aboualyazed (Egypte), seconde qualifiée dans cette catégorie, alors que la combattante d’Arles est pour sa part à 480 points de l’Africaine.

En kata féminin, Alexandra Feracci reste à la sixième place et est à seulement 450 points d’une cinquième place qualificative, occupée au 1er février par l’égyptienne Sarah Sayed.

Aurélien Morissard - FFK

La Fédération Mondiale de Karaté (WKF) a depuis cette mise à jour du 1er février 2019, intégré deux nouveaux paramètres* pour une meilleure lisibilité des classements de la "Tokyo 2020 Standing" : 

  • Le Japon aura automatiquement 1 qualifié par catégorie lors des Jeux Olympiques en tant que pays hôte de la compétition. Les japonais, même s'ils participent aux épreuves du circuit "Premier League", ne se qualifieront donc pas par le biais de ce classement pour pour les JO. Ainsi, si un japonais figure dans les quatre premiers dans une catégorie, sa place qualificative est automatiquement redistribuée à l'athlète suivant au classement. En kata féminin par exemple, la japonaise Kiyou Shimizu étant première à la "Tokyo 2020 Standing", sa place qualificative est attribuée actuellement à la cinquième du classement, c'est à dire l'égyptienne Sarah Sayed. 
  • Pour rappel, dans les catégories de poids qui seront regroupées en vue des Jeux Olympiques, les deux premiers de la catégorie A et les deux premiers de catégorie B, qui formeront la catégorie olympique, seront qualifiés. Ainsi, sur les classements actuels on peut se rendre compte par exemple qu'en -55kg (catégorie olympique), c'est l'allemande Shara Hubrich qui est pour l'instant qualifiée alors qu'elle n'est que septième actuellement à la "Tokyo 2020 Standing". En effet, alignée en -50kg sur les différents tournois, elle est actuellement la numéro 2 de la catégorie (en enlevant la japonaise Miho Miyahara comme expliqué lors du point 1) derrière la turque Serap Ozcelik. Elle est devancée aux points par d'autres concurrentes mais celles-ci tirent toutes en -55kg ce qui ne rentre pas en ligne de compte puisque que seulles les deux premières en -50kg et les deux premières en -55kg obtiendront un sésame dans la catégorié unifiée des -55kg pour Tokyo. Ce principe est appliqué également aux catégories suivantes : +61kg Femme, -67kg Homme et +75kg Homme.

 

* Ces deux évolutions seront mises à jour prochainement sur notre plateforme francekarate2020.fr pour que vous puissiez lire au mieux ces différents tableaux de la Tokyo 2020 Standing.

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l’utilisation de cookies à des fins statistiques et de partage via les boutons de réseaux sociaux.
Pour en savoir plus et paramétrer les cookies