keyboard_arrow_up
Jeux Olympiques de Tokyo
Kphotos - FFK
Brève
Publié le : 17/02/2019

Philippe et Da Costa confirment, Florentin de retour

Pour ce second bloc de finales ce dimanche à Dubaï, l'équipe de France de Karaté était largement représentée. Avec quatre finales, les karatékas tricolores pouvaient marquer les esprits après un Open Paris Karaté en demi-teinte. Gwendoline Philippe, Anne-Laure Florentin et Steven Da Costa gagnent l'or alors que Mehdi Filali est en argent. La France est première nation devant le Japon et la Turquie.

Steven Da Costa (-67kg) était le premier bleu-blanc-rouge a monté sur les tatamis de Dubaï lors de cette phase finale. Face au Kazakh Didar Amirali, le vainqueur de Paris se mettait tout de suite en action. Electrique et bien en jambe, il balayait son adversaire et marquait les trois premiers points du combat. Pas impressionné, l'asiatique ne se démontait pas et revenait au score avec un beau mawashi au visage qui surprenait le lorrain (3/3). Mefiant, et fort du senshu, Steven Da Costa ne prenait plus de risque et s'évertuait à conserver l'avantage obtenu en étant le premier à avoir marqué. Victoire finale pour le français qui est imbattable depuis sa victoire aux mondiaux à Madrid. Il fait par la même occasion le plein de points et conforte sa première place à la "Tokyo 2020 - Standing" alors que ses principaux concurrents ne sont pas sur le podium. Une très belle opération. Il est désormais le leader incontesté (et incontestable ?) de la catégorie. 

A peine ce succès acquis pour le clan français que la nouvelle pépite tricolore faisait son apparition sur les tatamis émiratis. Gwendoline Philippe (-61kg), qui s'était inclinée au premier tour des championnts du monde face à Giana Lotfy, avait repris l'avantage à Paris en dominant l'égyptienne à la régulière. Dans cette nouvelle finale entre les deux reines actuelles de la catégorie, peu d'actions à se mettre sous la dent et pas de points marqués. Très tactique, ce combat revenait cependant à l'unanimité des juges à Gwendoline Philippe au moment du verdict délivré par les drapeaux. Davantage sur l'avant et maitrisant le centre du tatami, la native du sud de la France remportait logiquement ce duel et s'offrait un second succès de rang en Premier League. Une performance, alors qu'elle n'a toujours que 19 ans ! 

kphotos - FFK

Anne-Laure Florentin (+68kg) était la troisième chance française en finale. Face à la jeune italienne Clio Ferracuti, la combattante d'Evry qui possède un contrat d'image avec l'enseigne Point-P,  ne se laissait pas surprendre. Forte de ses trois titres continentaux consécutifs, Anne-Laure Florentin prenait rapidement les devants et même si son adversaire transalpine avait du répondant, la française l'emportait 5/2. Déçue par sa cinquième place aux derniers championnats du Monde et défaite dans les tours à Paris par la grecque Eleni Chiatzalidou, la combattante hexagonale confirme qu'elle est toujours au top de son niveau et qu'il faudra bien compter sur elle dans une catégorie où Nancy Garcia (forfait à Dubaï) point le bout de son nez. 

On se dirigeait vers un sans-faute côté français au moment d'aborder la quatrième et dernière finale de la journée en combat. Mehdi Filali (+84kg) allait effectivement affronter le solide japonais Hideyohi Kagawa, dont le principal fait d'arme était sa victoire lors de la Premier League à Tokyo en octobre dernier. Filali était mené rapidement dans le combat. Il courait après le score et se faisait contrer par le combattant asiatique. Malgré un beau "bouakak" au corps, c'est le japonais qui remportait la mise et qui s'offrait donc son second tournoi Premier League en quatre mois. Troisième à Paris et donc désormais second à Dubaï, Mehdi Filali est de retour. Rappelons-nous qu'il avait réalisé un début d'année 2018 similaire avec de nombreux podiums à la clé et une victoire à Rabat ... qui sera le théatre de la prochaine "Premier League" de la saison (19 au 2& avril). Tiens, tiens ...

kphotos - FFK

La France se classe au premier rang des nations lors de cette Premier League à Dubai avec trois médailles d'or, une en argent et trois en bronze. Le Japon et la Turquie avec deux titres complètent le podium. Le prochain rendez-vous international pour l'équipe de France sera les championnats d'Europe à Guadalajara, du 28 au 31 mars. 

Bouderbane, Agier et Abdesselem en bronze
En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l’utilisation de cookies à des fins statistiques et de partage via les boutons de réseaux sociaux.
Pour en savoir plus et paramétrer les cookies