keyboard_arrow_up
Jeux Olympiques de Tokyo
Kphotos - FFK
Brève
Publié le : 20/04/2019

Jour 2 / Philippe, Sivert et Heurtault pour deux bronzes

Ils ne nous avaient pas habitués à cela. Les Français ne disputeront aucune finale au K1 de Rabat (19-21 avril). Lors de la 2e journée, seules Gwendoline Philippe, Laura Sivert et Leïla Heurtault (-61 kg) ont tiré leur épingle du jeu et disputeront le combat pour la médaille de bronze demain.

Ce n’est pas un scoop. On le sait depuis longtemps. La catégorie des -61 kg est l’un des trésors tricolores. Pour ceux qui l’avaient oublié, Gwendoline Philippe, Laura Sivert et Leïla Heurtault (Samourai 2000) leur ont rappelé à Rabat. Les trois Françaises combattront demain pour glaner une médaille de bronze à ce K1 de Rabat. Ce qui sous-entend donc que nous allons assister à un duel franco-français.

Ce sera Gwendoline Philippe vs Leïla Heurtault. La première s’est inclinée en ½ finale face à la n°1 mondiale, la Chinoise Yin (3/4) tandis que la seconde a perdu en quart de finale contre cette même adversaire, avant de prendre le meilleur sur l’Iranienne Alipourkheshka en repêchache (6-4). Dans l'autre partie de tableau, c'est l'ancienne championne du Monde Giana Lotfy qui a mis fin aux espoirs (0/0 drapeaux) d’une Laura Sivert très en verve. Cette dernière avait auparavant éliminé l’Américaine multiple championne du monde Au Fonseca (5-4) puis l’UKrainienne Serogina (0-0). 

Kphotos - FFK

En -68 kg, la championne d’Europe Alizée Agier n’était pas dans un bon jour et s’est inclinée dès le 2e tour face à l’Egyptienne Abdelaziz (1-0), tout comme Lea Avazeri, dominée par l’Italienne Semeraro (8-0).

Guère plus de réussite pour les Françaises en +68 kg où Nancy Garcia perd au 2e tour contre la Japonaise Saito (1-0) et Anne-Laure Florentin est dominée par la Turque Hocaoglu en ¼ de finale (6-3). Repêchée, elle perd 2-0 contre l’Iranienne Abbasali.

Chez les garçons, l’heure n’est pas aux réjouissances. En -84 kg, aucun n’a franchi le 3e tour. Sally Diop (CSM Puteaux), contre le Macédonien Jakubi (3-0), et Kenji Grillon, face à l’Iranien Ghararizadeh (3-1), perdent dès leur premier combat. De son côté, Jessie Da Costa a dominé le Norvégien Lopes Salas (4-2), le Suisse Shane (3-1) avant de tomber face au ténor iranien, Zabiollah Poorshab (3-2). Quant à Farouk Abdelessem, engagé avec son club d’Arles, il a battu l’Iranien Fadakar (3-2) puis le Néerlandais Timmermans (4-3) avant de subir la loi du Japonais Shimada (2-0).

En + 84 kg, on attendait beaucoup de Mehdi Filali, vainqueur ici même l’an passé. Mais il s’est incliné dès le 2e tour contre le Polonais Gebka (7-5), tout comme Ilyès Klouz, Salim Bendiab (KC Condé) et Dnylson Jacquet (Samourai 2000), respectivement face au Hongrois Molnar (5-3), à l’Azerbaïdjanais Gurbanli (3-1) et au Portugais Reis (4-2). Seul Faadel Boussag, du KC Combs, a atteint le 3e tour où il s’est incliné face au Croate Kvesic (3-0). Enfin, en Kata, Enzo Montarello n’a pu franchir l’écueil du 1er tour.

Texte : Ludovic Mauchien

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l’utilisation de cookies à des fins statistiques et de partage via les boutons de réseaux sociaux.
Pour en savoir plus et paramétrer les cookies