keyboard_arrow_up
Jeux Olympiques de Tokyo
Denis Boulanger / FFK
Brève
Publié le : 11/06/2021

Recchia ne verra pas Tokyo

Il lui aura manqué le petit plus qui fait la différence, cette petite étincelle qu’elle avait trouvée sur ses dernières sorties et qui pouvaient légitimement lui faire croire que tout était possible aujourd’hui à Coubertin…

Un premier tour pour se mettre en jambes face à la Béninoise Ganiero, plusieurs fois médaillée aux championnats d’Afrique, dont un titre en 2017, avant une victoire aux drapeaux (5-0) face à l’Israélienne Efroni (9e des derniers championnats d’Europe), une combattante solide physiquement qui, sans chercher le point, ne s’exposait pas. La Mexicaine Alicia Hernandez était aussi maîtrisée grâce au premier point inscrit d’entrée de combat par la Française qui, à défaut d’être explosive, le défendait jusqu’au bout face à cette -50kg double médaillée panaméricaine. Il aurait fallu un peu plus face à la Luxembourgeoise Jennifer Warling, championne d’Europe 2019 qui avait écarté sur disqualification la Chinoise Li Ranran. Menée très vite 0-1, Alexandra Recchia ne parvenait pas à régler la mire ni à entrer avec suffisamment de précision dans la distance. Cette grande championne ne verra pas les JO. Elle a peut-être aussi disputé à Coubertin, sa dernière compétition. Dur.