keyboard_arrow_up
Jeux Olympiques de Tokyo
Denis Boulanger - FFK
Brève
Publié le : 21/08/2021

Championnats d’Europe Jeunes 2021 : les katas par équipe en verve !

Après une première journée couronnée de 2 médailles de bronze et d’un titre, les Equipes de France jeune entamaient le deuxième temps-fort de la compétition. Une journée marquée par les performances des techniciens.

Après avoir remporté une médaille de bronze hier (avec Maï-Linh Bui), le kata français se porte pour le mieux, en particulier les kata par équipe ! Chez les garçons, l’équipe composée par Lucas hoffmann, Haron Weiss et Hugo Poisson fait forte impression toute la matinée. Ils remportent leur deux premiers tours haut la main avec un « Gojushiho Sho » (24.46) puis un « Unsu » (24.2). Le rendez-vous pour la finale est pris en fin d’après-midi, contre les voisins Italiens qui sortent eux aussi deux très belles manches. Lors de cette finale, les deux équipes s’affrontent sur le même kata, le « Kanku Sho » et réalisent une performance quasiment identique. Cependant, le bunkaï plus classique des Italiens séduira les juges plus que les enchaînements spectaculaires des Français qui repartent avec une belle médaille d’argent autour du cou. Une satisfaction d’autant plus qu’aucune équipe de kata jeune masculine n’avait atteint la finale des Championnats d’Europe depuis 2010.

Déjà médaillé aux Championnats d’Europe senior à Porec en mai dernier, le kata par équipe féminin a de nouveau frappé. Composé de Romane Leitao, Caroline Ngoan et Marion Champagne, le trio français élève progressivement son niveau pour obtenir le métal bronzé. D’abord deuxièmes de leur poule initiale avec une note de 23.06, elles enchaînent ensuite avec un « Sansai » noté 23.7 pour finir deuxième de leur poule finale. Pour la troisième place sur le podium, il n’y aura pas vraiment de duel face aux Allemandes : des mouvements plus stables, un bunkaï réalisé proprement et c’est les Françaises qui remportent la première médaille de la journée pour le clan français. Une étape de plus dans la progression de cette équipe puisque l’année dernière, aux Championnats d’Europe de Budapest, elles avaient obtenu la 5e place.

Denis Boulanger - FFK

Les combattants juniors plus en difficulté

Du côté des combattants, ils sont 9 juniors à ambitionner de monter sur le podium ce matin. Chez les hommes, Amine Hellal fait partie des favoris en -61kg après sa deuxième place à Porec en Youth League le mois dernier. Mais dans les dernières secondes de son premier combat, il se fait surprendre par le Grec Baliotis et voit son aventure s’arrêter nette. Le constat sera le même pour Ruben Eblin en -55kg qui ne fait pas le poids face à l’Azéri Savadov au premier tour. Le parcours sera différent pour Amir Zouaoui (+76kg) : repêché, il remporte son premier combat mais il doit ensuite céder face au Letton Jermolaev. Le verdict sera plus amer pour Lenny Deric (-68kg) qui échoue d’un rien lors d’un combat pour la troisième place tendu qui verra l’Espagnol Shotte Cabello monter sur la boîte. Enfin, Romain Baumann connaît un tournoi contrasté avec deux premiers combats maîtrisés de bout en bout mais il ne pourra pas répondre aux attaques incessantes du Belge Deprince : il échoue lui en quart de finale sans possibilité d’être repêché par la suite.

Chez les féminines, le bilan est tout autant mitigé que celui des catégories masculines. Une défaite dès son entrée dans le tournoi pour Laurélie Dupont (-59kg), Margot Soulier (-53kg) qui, malgré sa défaite au premier tour face à la future championne d’Europe, l’Allemande Mia Bitsch, s’emploie dans les repêchages pour revenir dans la course à la médaille de bronze. Finalement, elle sera trop juste, tout comme Chloé Breuzard (-48kg) qui, après avoir échoué en quart de finale, ne parvient pas à accrocher la Turque Ozdemir en finale de repêchages… Elle visait le podium comme fait à Limassol en Youth League en juin dernier, malheureusement pour cette fois-ci ce sera trop juste, elle repart avec une honorable 5e place tout de même.

Une éclaircie au tableau : le parcours du « combattant » réalisé par Thalya Sombe en +59kg ! Toujours très offensive, elle ne casse d’attaquer, de faire ses techniques sans jamais refuser le combat. Le résultat ? 18 points marqués en 5 combats ! Un seul accroc va venir ternir son tournoi, c’est la défaite en demi-finale face à la Russe Yushkova 3-0 où elle passe à-côté de l’événement. Peu importe, la pensionnaire du CKS En Pays Crecois se tient à ses schémas de combat et repart de l’avant. Au terme d’une lutte acharnée face à la Danoise Zacho Knudsen où les deux athlètes se rendent coup pour coup, c’est bien la Française qui finit par l’emporter 4-3. Après une médaille d’argent à Limassol, elle poursuit sa route en repartant de Finlande avec la médaille de bronze.

Denis Boulanger - FFK

Avec 6 médailles au compteur, la France recule un peu au classement des médailles (8e) mais la dernière journée offre de nombreuses chances de titres de médailles et de titres avec les combattantes et combattants U-21 : à l’Equipe de France d’en profiter !